vendredi 4 juin 2010

Écrire un livre, réaliser ses rêves, c'est aussi accepter des longs temps de pause...

... parce que la vraie vie ne vous laisse pas toujours le choix. Découragements, crises familiales, nouveautés (la rentrée au CP : tout un programme !!!!) et deuils...
Les aléas de la vie, les tumultes de l'existence. Personne n'y échappe mais tout cela mis bout à bout m'a épuisée. Alors se reconstruire quand votre père est mort, c'est plus dur qu'on ne l'imagine. Mon papa a rejoint son étoile, nous a quitté et c'est toute la famille qui est déchirée. Notre famille, c'était un ensemble, un tout. Alors quand l'un des membres s'en va, c'est une partie de nous qui part. Impossible de me concentrer sur mes rêves, d'être positive et motivée dans cet état. Et pourtant, quel gâchis si prêt du but !
Écrire toute seule, s'auto-éditer, permet certes de s'auto-gérer (pas d'éditeur au dessus de moi pour me forcer à écrire coûte que coûte) mais on est seule.
Enfin...
Pas tout à fait seule...
J'ai mon équipe de soutien. Modératrice du forum : auteurs-independants j'ai toujours une oreille (enfin un œil en l’occurrence) attentive et des personnes qui me motivent et me soutiennent. D'ailleurs, c'est parce qu'il fallait boucler le catalogue du forum dans les délais que je me suis re-motivée pour passer du rêve à la réalité !
Je ne saurais trop conseiller aux personnes qui se lanceraient dans l'auto-édition ou même dans tout autre projet d'entreprise quel quelle soit en auto-gestion d'obtenir un soutien de la part de son entourage. Et aussi et surtout de fuir les ondes négatives au contraire.
Parfois, il suffit juste de se connecter à un site d'impression à la demande TheBookEdition ou LuLu par exemple ou d'éditeurs en ligne ; pour trouver une communauté à l'écoute. Peu importe, trouvez votre clan, votre groupe... ce "phare dans l'obscurité de vos doutes".
Mais quand vous aurez trouvé à nouveau la motivation, dites vous que tout n'est pas fini.
J'ai eu la chance de rencontrer un illustrateur pile au bon moment. C'est tout de même plus pratique pour avoir une belle couverture !
Mais j'ai eu des soucis avec le site Copyright...
Puis avec le site d'impressions à la demande... je passe de l'un à l'autre.
En pleine nuit (parce que la connexion internet est moins gourmande ^^ ) je télécharge mes gros fichiers de 1,7 Mio ; insère la couverture, la quatrième de couverture préalablement préparées par mon illustrateur donc, d'ailleurs ne serait-ce pas plutôt un graphiste ? Il m'a pas dit ^^. Le site a pensé à l'ISBN (ça correspond au code-barre, disons que sans ça on ne peut pas commercialiser un livre)
Ça y est, c'est pour de vrai !!! Mon livre apparaît dans un vrai site internet de vente, on peut cliquer pour de vrai sur "Ajouter à mon panier" il y a mon nom !!!!
Quelle émotion !
Passé les premiers tremblements, la raison reprend vite le dessus. Il y a 4 chiffres rouges surtout qui me font mal aux yeux : le prix !!!!! Vais-je réussir à vendre mon roman à un prix pareil (d'ailleurs, c'est simple, je l'ai barbouillé ^^ ) ?
Finalement, la plus grande difficulté de l'écrivain n'est pas de trouver des idées ou du temps pour écrire.
C'est tout le reste. La relecture, la correction... puis la création de la couverture, la rédaction du résumé, les problèmes d'impression, de coût, de commercialisation.
Non, rien ne dit que jamais je ne ferais appel à un éditeur pour se charger de cette tâche (ingrate ? ) même si pour l'instant, je trouve tout ce travail passionnant. Dur mais vraiment passionnant :-D
Bien-sûr, là tout de suite, j'ai envie de commander 50 livres et de les vendre dédicacés à tout mon entourage !!!!!
Oui mais voilà...
Et si il y avait des soucis à l'impression ? Et si je m'étais trompée de gabarit (imaginez, vous télécharger un fichier avec des pages A4 pour un livre en 11x17 et vous vous retrouvez avec des pages complètement mangées à l'intérieur !!! )
Et si l'image ne donnait pas un bon résultat ? Elle est pas un peu petite ? Elle risque pas de pixeliser à mort ? Ça va être tout moche !!!!
Que faire ?
Mais oui ! En commander un seul bien-sûr ! Et voir après le résultat...
On verra si cette somme me paraîtra si astronomique une fois le produit en mains ^^ En attendant, j'ai également testé mon roman dans un autre format... et j'ai passé une deuxième commande :-/
Je ne saurais trop recommander aux écrivains en herbe comme moi de tester plusieurs formules. Mais peut-être quand même de commander alors les différents formats... en même temps !!!!
J'avance petit à petit. Je me débarrasse de tout obstacle et je fonce... pour vous faire partager cette belle histoire et me rejoindre avec moi dans mes rêves. Et qu'importe l'issue, même si au final mes deux livres que j'ai bêtement commandé sur un même site mais dans deux enveloppes différentes se révèlent invendables : tant pis !
Car pour rien au monde je n'aurais voulu renoncer et ne pas vivre ce moment précieux et unique. Quand on voit la couverture de son livre sur un site commercial et qu'enfin on sait que maintenant c'est partit, on a marché dans le concret, la réalité !
Enregistrer un commentaire