dimanche 26 juillet 2009

De la rédaction à la publication

C'est en 2008 que j'ai pris la décision de tout faire pour être publiée en 2009. Le fait de ce trente qui arrivait n'a fait que me motiver davantage, et en plus, les astres sont avec moi !

Si certains anciens lecteurs du « blog-secret » de Gentiane passent par ici, ils se souviendront peut-être de mon article très colérique (oui, un article ne peut pas être colérique, puisqu'il n'a pas de sentiments, c'est une figure de style, un peu d'imagination :-p ) sur Christine Haas et le « thème astral » qu'elle me prévoyait en 2008. Sauf que... force est de constater qu'elle avait raison, 2008, c'était la losse.

Passons, on a changé d'année depuis fort-fort longtemps et puis, cette année, en 2009, Christine Haas, je l'aime ! Voyez plutôt :


« GÉMEAUX

Vie Privée :

Les deux premiers décans seront sur une pente ascendante, dans une évolution personnelle permanente, et pourront se déployer sans rencontrer d'obstacles. (Blablabla) Nouvelles relations, nouveaux amis... vous n'aurez pas le temps de vous ennuyer ou de broyer du noir comme en 2008.

Vie Professionnelle :

De très beaux projets en perspective, qui sont déjà au programme pour les natifs de mai. Là aussi, l'évolution sera notable et vous pourrez aborder des domaines qui vous étaient jusqu'à présent inconnus ou que vous aviez simplement survolés. Tous les métiers liés à la communication, à l'édition (l'édition !!!!!!!!), au journalisme et à la recherche seront valorisés et vous aideront à connaître un certain succès... (Blabla)

A moins que vous ne trouviez un job parallèle qui vous plaira beaucoup (ha, mais on ne peut rien vous cacher ! ), non seulement parce qu'il sera intéressant (comme vous dites ! ) mais aussi parce que l'apport financier n'est pas négligeable (sans blague ? Je n'en demande pas tant ;-) )

(Blablabla 3è décan, c'est pas moi, passons...)

Développement personnel :

Pour résumer, car j'ai l'impression d'avoir déjà perdu le tiers de mon lectorat : les gémeaux sont de vrais « hommes-orchestres » capables de tout-faire et de mener plusieurs activités de front."

Je vous le dit, j'ai trop la niaque en 2009 !



Et puis, je serais ingrate de ne pas évoquer encore cette autre rencontre. Celle de Nolween Eawy !

Elle est apparue brièvement sur l'univers vefien en mai 2008 et a séduit bon nombre d'entre nous avec son recueil de nouvelles « Les enfants de l'ombre »

Moi, j'ai dévoré frénétiquement son blog littéraire (à l'époque sur blog-over, puis sur blogspot) qui regorgeait de conseils pour les écrivains en herbe ! J'étais épatée de trouver en quelques clics de souris les réponses aux questions que je me pose et de savoir que, grâce à son expérience, non, je ne rêve pas ; oui, c'est possible.

Possible de publier un livre, sans forcément s'exiler à Paris (oui, à l'époque, je me posais vraiment beaucoup de questions)

Possible d'éditer tout en restant chez soi, tout en continuant de travailler ailleurs. Parce que, c'est pas dans cette vie-là que je réussirais à tout plaquer pour vivre mon rêve : j'ai un homme, un enfant, un boulot, une famille, des attaches ; et puis, plus vraiment « la vie devant moi » Je veux dire, je veux bien me lancer dans l'aventure, mais pas dans l'inconnu...

Tout ce qu'il me faut maintenant, c'est du temps, de la volonté (de la patience ! ) et du travail.

A partir de cette rencontre, tout s'enchaîne. Fin octobre 2008, j'intègre le forum « Eawy-and-friends ». À travers ces discussions, je rencontre des auteurs et lecteurs de tout horizons. Rencontres impossibles dans la vraie vie !

Il est bon de ne pas se sentir seuls dans cette aventure compliquée. Et nous faisons notre possible pour nous entraider.

Je ne le dirais jamais assez : il y a dans la vie des rencontres qui vous bouleverse à jamais. Celle de Nolween en fait partie. Si je n'avais pas lu ses blogs, ses expériences, je pense que je me serais beaucoup plus vite découragée, et que mon livre n'aura été qu'un blog-livre (soi-dit en passant, ça reste une possibilité, un plan B, si vraiment je n'arrive pas à jongler avec mon « métier » et mon « emploi » )

À présent, je suis modératrice au sein de cette communauté et ces rencontres qui n'ont de virtuelles que le nom sont extrémement enrichissantes !


Décembre 2008, toujours sous la houlette de Nolween Eawy, nous publions ensemble le recueil « des bonbons ou la mort» Des histoires sur le thème d'Halloween. J'utilise mon nom d'emprunt, juste un clin d'oeil, une petite « heure de gloire » pour Clara... Je n'étais pas encore décidée à « abandonner » ce personnage à ce moment là. Mes premiers pas dans l'écriture.

Quelle ne fut pas mon émotion, après avoir déposé ma participation de lire la proposition de Nolween ! À cette période, la publication était encore une sorte de rêve lointain et voilà que j'allais toucher ce rêve du bout des doigts ! Cette première expérience m'aura permis d'appréhender les difficultés qui m'attendent. Car, oui, un livre ce n'est pas seulement un manuscrit, c'est aussi une couverture, une estimation de prix, un numéro ISBN, etc...

Depuis, le forum a changé de nom, d'administratrices et je suis toujours modératrice. Les malentendus ternissent un peu nos relations, mais cela reste une très belle aventure et quelle qu'en soit l'issue, je ne l'oublierais jamais.

(ce message dormait dans les brouillons depuis plusieurs mois : tout comme la plupart des messages d'ailleurs ! )

Enregistrer un commentaire