dimanche 3 mai 2009

Tout ce qu'elle veut c'est écrire... et qu'on la lise

Bonjour !

Je me présente :

Nom : Lischka Prénom : Barbara

Âge : la trentaine.

Activité : je travaille dans un hôtel *** en Alsace. Considérons que cette partie-là de ma vie est celle qui me permet de gagner un minimum d'argent afin de financer ce qui me fait vraiment vibrer, la passion pour laquelle je vis depuis toujours : l'écriture.


30 ans, c'est un cap, alors cette fois-ci, j'ai vraiment envie de me jeter dans le vide (pas « à l'eau » je ne sais pas nager ; remarquez, je ne sais pas voler non plus) et de me donner tout les moyens pour réaliser mon rêve le plus cher : publier mon livre.


Ce roman que je vais vous présenter à travers ce blog, j'en ai écrit les premières lignes à l'âge de seize ans. C'est ma meilleure amie M-P qui m'a donné envie d'écrire des histoires « pour les adultes » Auparavant, j'écrivais des petites histoires sans queue ni tête pour enfants, puis des poésies. En fait, on peut dire que j'écris par plaisir depuis qu'on m'a appris à le faire. Et ma plume à grandie avec moi.


Au fil des années, j'ai entassé une bonne quinzaine de cahiers, annoté des agendas (hé oui, si mon histoire dure plusieurs années, il faut respecter une certaine chronologie !) et quand mon héroïne a eu un enfant.... et que je n'en avais pas encore, j'ai laissé l'histoire en plan. Entre temps, tout s'est bouleversé dans ma vraie vie. En trois ans, j'ai donc eu un travail (mal payé), un appartement (minuscule), un homme dans ma vie (ordinaire) et un enfant (mal élevé).

Non, ma vraie vie n'est pas si laide que ça, j'exagère ! Mais il me fallait un échappatoire, il me fallait retrouver ce pouvoir que j'avais auparavant de transformer mon vécu, non pas en mieux, mais au moins de manière différente. Quand mon fils a eu trois ans, j'ai repris mes vieux cahiers, mon clavier d'ordinateur, une clé USB et j'ai recommencé à écrire. Ceci a pris pour moi un vrai parfum de résurrection. On naît tous ici pour quelque chose ? Hé bien je pense que mon rôle sur cette planète est, certes, de rendre mon homme heureux, d'élever mon petit gars pour qu'il devienne un citoyen honnête et respectueux, d'accueillir avec le sourire des milliers d'anonymes pour leur fabriquer de bons souvenirs dans cet hôtel, mais aussi, et surtout, d'écrire et de partager avec mes lecteurs cette histoire qui m'habite depuis des années.

Enregistrer un commentaire